Barbecue

Le barbecue éthique

Le barbecue peut se pratiquer de façon écologique et éthique. Voici quelques petites astuces à respecter !

 

Achetez local :

La consommation de produits locaux encourage les fermiers de votre région et diminue la dépense d’énergie dérivée des combustibles fossiles. Les produits locaux sont aussi moins chers et ils ont souvent meilleurs goût.

Achetez des produits de saison :

Les fruits et légumes poussent selon un cycle propre à chacun et qui dépend du climat. Consommer des produits de saison, c’est respecter les rythmes de la nature et profiter de produits savoureux qui ont pris le temps de mûrir.
Autre avantage, les produits de saison sont généralement moins chers car ils ne poussent pas sous serres chauffées et peuvent être cultivés sous nos latitudes.


Pour ne pas vous lasser des produits de saison, variez les formes et les recettes : en gratin, en tarte, en purée ou en compote, les fruits et légumes de saison se cuisinent à toutes les sauces. Pensez à agrémenter vos préparations d’épices ou d’herbes aromatiques pour donner à vos plats des saveurs uniques.

Fréquentez les marchés fermiers :

Les marchés fermiers offrent de merveilleux produits frais, locaux et de saison. En appuyant les producteurs de votre région vous consommez des aliments savoureux et vous garantissez à vos enfants et petits-enfants l’accès à une alimentation, locale de qualité.

 

Achetez de la viande d’animaux élevés en liberté :

Les animaux qui picorent, broutent et se déplacent à l’air libre sont plus sains que des poulets entassés dans les batteries industrielles ou des bovins enfermés dans des parcs d’engraissement. Vous pourrez déguster des viandes moins maigres et plus savoureuses.

Achetez Bio :

L’agriculture biologique comme un mode de production qui trouve son originalité dans le recours à des pratiques culturales et d’élevages soucieux du respect des équilibres naturels. Un produit issu de l’agriculture biologique est soit un produit agricole, soit une denrée alimentaire.

Le mode de production exclut l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l’emploi d’intrants (produits apportés aux terres et aux cultures comme les engrais, les insecticides, etc…). Les pratiques culturales favorisent donc :

  • La rotation des cultures. Culture alternée de légumineuse, d’engrais vert ou de plantes à enracinement profond permettant de favoriser la fertilité et l’activité biologique.
  • Le recyclage des matières organiques naturelles. Incorporation dans le sol des matières organiques (compostées ou non) et des sous-produits d’élevage provenant d’une exploitation conduite selon le mode de production biologique.
  • La lutte biologique.
  • Le désherbage thermique ou mécanique (herse étrille, binage, etc…).

Vérifiez la température de cuisson :

Sauter, rôtir, frire, griller… Vous employez tous ces termes de cuisson sans savoir, finalement, à quelle température ils correspondent. Découvrez à quelle température et pendant combien de temps faire cuire les aliments.

  • Braiser : de 90°C à 220°C. Cuisson faite en cocotte et sauteuse.
  • Sauter : pour les viandes et légumes, à 110°C, à la sauteuse ou à la cocotte-minute.
  • Bouillir : on le sait, l’eau bout à 100°C… En cuisine pourtant, le terme « à ébullition » commence dès 90°C. Et va jusqu’à 110°C. On fait cuire viande, poissons, légumes et œufs à la cocotte, cocotte-minute et casserole.
  • Frire : terme essentiellement utilisé pour les aliments cuits ou panés dans un bain d’huile, à la friteuse, que l’on plonge entre 170°C et 220°C.
  • Rôtir : il s’agit là de cuire un aliment au four, entre 180°C et 250°C

Achetez équitable :

La World Fair Trade Organization (Organisation Mondiale pour le Commerce Équitable) assure aux paysans et aux producteurs agricoles des pays en développement des revenus décents et justes par rapport au labeur fourni.

faitrade

Recherchez la garantie « Commerce équitable » sur l’étiquette quand vous achetez du café, du sucre, du chocolat, des bananes et d’autres denrées produits dans des pays étrangers. Vous paierez plus cher mais aussi plus juste.

Achetez des espèces présentes en abondance :

La surpêche a considérablement ramené les stocks de certaines espèces de poisson en deçà des niveaux acceptables. C’est le cas du Cabillaud (Morue fraîche) et du bar commun.

Autres espèces, particulièrement les poissons gras à chair sombre si prisés de la plupart des Maîtres grilleurs de la planète Barbecue, sont abondantes, économiques et excellentes grillées. Elles comprennent, entre autres, le Poulamon (La Loche), la Morue Charbonnière (Rascasse noire) et le Maquereau. La liste des espèces en danger varie d’une région et d’une année à l’autre. Pour en savoir plus, consultez des sites Web tels que Greenpeace.

Faites des grillades écologiques :

Si vous utilisez un Barbecue au charbon, optez pour un charbon de bois fait de bois entier et des allume-feux naturels et allumez-le à l’aide d’une cheminée d’allumage. Celle-ci présente l’avantage de réduire les résidus et les émanations polluantes.

Conseil pratique : préférez un charbon de bois produit en France. Une bonne partie du charbon de bois importé est vendu moins cher mais provient fréquemment de la déforestation. Ce charbon de bois est fabriqué à partir de bois jeunes et avec des méthodes de combustion très énergivores.

A bientôt autour du feu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *